Au Népal,

enfants : ils ont été victimes d'un trafic,

adultes : ils regardent vers l'avenirs

pour le bien être des populations d'Hulma, Bajura, Mugu.

image d'un oiseau
image du bandeau d'accueil
Logo Terres du Népal

Laurent Hay est tombé dans la marmite de KARYA vers 2006-2007 alors qu’il était venu au Népal en tant que bénévole dans la maison d’enfants de Godawari.

Il y a rencontré Bhagwati qui travaillait dans cette maison. Ils se sont mariés, habitent le Népal et ont développé une agence de treks «Terres du Népal», basée à Thamel (Kathmandu).

N’hésitez pas à le contacter. Il a su garder des vraies valeurs de solidarité, d’humanisme.
En toute simplicité et gentillesse il vous conseillera. Il n’a jamais rompu les relations avec les jeunes que Karya accompagnent, toujours prêt à rendre service.

Malgré les derniers évènements, il reste de belles choses à voir au Népal, même en vallée de Kathmandu. S’il va falloir du temps pour que certaines régions puissent accueillir à nouveau les touristes, il est possible de voyager en sécurité et la majorité des infrastructures n’ont pas été endommagées. Je communique de la même façon pour de la famille et des amis. Terres du Népal ne prendra aucun risque. Le tourisme est un moteur essentiel de l’économie du pays et en voyageant au Népal, vous serez acteurs de sa reconstruction.

VENEZ au Népal (Laurent et son équipe)

Visitez le site : Terres du Népal Treks & Tourisme...