Actuellement à la maison Karnali de Katmandou :

  • 8 adolescents :
    Binod et Ganesh ayant réussi leur SLC suivent des études supérieures, respectivement en biologie et management.
    Mangali, Chakka, Kamal, Dharma préparent leur SLC et seront la prochaine année scolaire en études supérieures.
  • 4 adolescents :
    Chandra, Thama, Prakash et Ratna viennent de rentrer de la maison Karnali 2 de Simikot pour poursuivre de meilleures études à Katmandou et retrouver la langue parlée anglaise.
  • 6 enfants sauvés non réunifiables :
    Ces enfants et adolescents sont sous la responsabilité de Karya/NGN et notre objectif estde leur permettre de vivre une vie aussi normale que possible, d’aller à l'école, de se faire de nouveaux amis, de participer à des activités culturelles et extra-scolaires...

Karya s’est engagée à aider au maximum les enfants de nos 2 maisons afin qu’ils poursuivent une scolarité pour acquérir une formation professionnelle dans le but d’aider leurs familles et leurs villages.

Nos deux plus grands adolescents effectuent déjà des missions en tant que travailleurs sociaux stagiaires. Ils ont tous dans leurs pensées, le rêve d’être utile à leur région d’Humla en tant qu’enseignant, médecin, coordonnateur de projets...

De grandes satisfactions dans le domaine de la réunification.

C'est une belle histoire : 2 enfants retournent vivre avec leur père.

Sushila et Arjun

Sushila et Arjun

Depuis le 15 septembre, Sushila et Arjun, dorment chez leur père, la première fois depuis 2002.

Ils sont parmi les 20 enfants qui avaient été sauvés d'un orphelinat illégal de Mukti au Népal et placés sous nos soins depuis mars de cette année (voir l'extrait de la lettre d'information N°41 : Ça bouge à la maison Karnali 1).

Leur père est venu les récupérer à la maison Karnali 1 à Katmandou.

Après beaucoup de "tikka" déposées sur leur front et de nombreux souhaits de bonheur de tout le personnel et des enfants, c'est avec des sourires rayonnants qu'ils retournaient dans leur maison à l'est du Népal.


Il était une fois une histoire d'amitié entre Adeline, Farid et Conor qui a égrené une suite de moments importants :

  • Début 2004 : Adeline arrive comme volontaire au Népal dans un orphelinat "Les petits princes du Népal".
  • Automne 2004 : Arrivée aux "Petits Princes" de 2 volontaires, Farid venant de France et Conor des USA.
  • Printemps 2006 : Création de l'association "Les petits Princes du Népal" (Adeline).
  • Automne 2006 : Création de l'association "KARYA" (Farid) et création aux USA de l'association NGN (Conor).
  • 2007 : Partenariat "KARYA" et "NGN" : Farid est directeur de l'ONG Internationale "NGN Nepal".
  • 2008 : Dissolution des "Petits Princes" qui fusionnent sous "KARYA".
  • 2009 : Signature d'une convention entre "KARYA" et "NGN USA" : gestion commune de tous les projets avec l'ONG Népalaise "THIS".

C'est un immense service que de s'occuper des enfants ainsi exploités par l'avidité de certains et l'ignorance des autres, et de les soustraire à l'influence des trafiquants sans scrupules.Matthieu Ricard

photo de Pierre Rabhi

Pierre Rabhi

Agriculteur, écrivain et penseur français d'origine algérienne, Pierre Rabhi est un des pionniers de l'agroécologie.

Inventeur du concept "Oasis en tous lieux" et initiateur des "Colibris", il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages dont "Paroles de Terre", du "Sahara aux Cévennes", "Conscience et Environnement", "la Sobriété heureuse" ou encore "Eloge du génie créateur de la société civile".

Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers.

Depuis 1981, il transmet son savoir-faire dans les pays arides d'Afrique, en France et en Europe, cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux populations.

Il est aujourd'hui reconnu expert international pour la sécurité alimentaire et a participé à l’élaboration de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification.